La nouvelle GR Yaris 2024 se dote d’une boîte automatique !Environ 4 minutes de lecture

by Novichok17 janvier 2024

La GR Yaris revient en 2024 avec de nombreuses améliorations techniques pour passer à 280 ch en ajoutant une boîte auto.  

La GR Yaris 2024 : un succès qui va perdurer ?

On connaît bien la GR Yaris sur Hoonited. On la connaît plutôt deux fois qu’une. Un premier essai par @vtyok en novembre 2021 dans sa version « track » et un second par moi-même en juillet 2023 dans sa déclinaison « pack premium » . Nos avis divergent (verge) car pour le patron, c’est une bagnole fantastique à tous les niveaux, particulièrement pour s’amuser. De mon côté, c’est une caisse de rallye adaptée pour les pilotes uniquement. Toutefois, depuis cet essai, j’ai pris 2 fois des cours de pilotage en A110 S et en Mégane R.S. Ultime donc je ne serais pas contre retenter ma chance avec cette petite japonaise qui a convaincu 18 000 acheteurs en Europe depuis sa sortie en 2020. Voyons ensemble la liste des améliorations (sur le papier).

Le gain de puissance de la GR Yaris 2024 

Je n’aime pas les 3 cylindres. Je n’aime pas leur bruit. La GR Yaris le conserve et passe sa puissance de 261 à 280 ch. On notera que la version nippone culminera à 304 ch (comme la GR Corolla) pour probablement des histoires de normes sales propres à chaque pays. Pour le couple, il atteindra 390 Nm soit 30 Nm supplémentaires. De quoi largement dépasser ou s’insérer. Seule la finition « track » sera conservée car elle est majoritairement plébiscitée par les acheteurs. Ce qui est appréciable avec les constructeurs japonais (et même coréens), la liste des options n’est pas infinie et les voitures sont généralement bien équipées.  

GR Yaris 2024 en boîte automatique

Bla bla bla, « une vraie voiture sportive, c’est en boîte manuelle », bla bla bla. Oui quand on veut s’amuser. Non quand on veut performer. Aujourd’hui, les boîtes automatiques sont meilleures pour les 0 à 100 km/h et plus pertinentes pour les records sur circuit. Ce n’est pas moi qui le dit mais les chiffres. Et aussi Mathieu Sentis dans son essai (déjà !) de cette nouvelle GR Yaris sur un circuit espagnol. Puis les boîtes auto conviennent mieux pour la polyvalence de la vie quotidienne. Genre dans les bouchons. On remarquera qu’il ne s’agit pas de la merveilleuse ZF8 comme dans la GR Supra mais d’une Aisin, elle-aussi à 8 rapports, renommée « Gazoo Racing Direct Automatic Transmission ». C’est donc réglé, le patron essayera la BVM et moi la BVA. Pendant ce temps, @LeStagiaire s’occupera des photos. Travail d’équipe.

Les améliorations techniques

En parlant de travail, les ingénieurs chez Gazoo Racing ont aussi bossé sur le châssis en le renforçant davantage tout comme les suspensions et les amortisseurs notamment pour les hautes vitesses. Cela grâce aux retours d’expérience des pilotes en compétitions. De plus, les soupapes d’échappement et la pression d’injection ont été améliorées avec aussi des nouveaux pistons plus résistants. Pareil pour la carrosserie. En gros, ils ont cassé de la GR Yaris pendant 3 ans en les poussant aux limites extrêmes pour proposer une nouvelle version encore plus aboutie.

Les changements dans l’habitacle et à l’extérieur

La position de conduite nous semblait trop haute et surtout le champ de vision en était entaché à cause d’un énorme rétroviseur intérieur. Pas de problème, Toyota corrige le tir et repositionne les commandes. On voit bien que le tableau de bord s’oriente vers le pilote notamment pour des fonctionnalités utilisées en course. C’est la fin des aiguilles et on retrouve un compteur numérique avec un affichage complet le plus lisible possible.  

Concernant son physique, on garde les teintes classiques (Rouge Intense, Noir Eclipse, Blanc Pur de société et Blanc Lunaire nacré de presque société) et on ajoute ce beau Gris Platine qu’on voit sur toutes les photos. La GR Yaris 2024 reçoit un nouveau bouclier et une calandre modifiée. L’idée étant de faciliter le changement et surtout d’amoindrir le coût en cas d’accident. Comme lors d’une rencontre avec un arbre. Les feux arrière ont aussi été modifiés en intégrant les feux antibrouillards et le 3ème feu stop a été déplacé sur le becquet. Toyota indique que la personnalisation sera plus aisée. Autrement dit : la fête du tuning.  

La disponibilité et le prix

Ce qui ne sera pas à la fête, ce sont les futurs acheteurs avec ce fameux malus 2024. Nous sommes en attente des dernières homologations mais on peut déjà tabler sur un bon 35 000 € de malus. Le prix n’étant pas connu non plus, on peut aussi miser sur 40 000 €. Ce qui nous donne une GR Yaris 2024 à 75 000 €. Pas sûr d’en vendre autant en France que précédemment. Cependant, les commandes ouvrent dès ce printemps.

About The Author
Novichok
Je débute dans la rédaction la plus drôle de l'univers auto !