Nouvelle Suzuki Swift : une 4ème génération qui fait de la résistanceEnviron 3 minutes de lecture

by MaitreMandA6 décembre 2023

Il y a un mois Suzuki présentait la nouvelle génération de la Suzuki Swift en version quasi définitive, et en conduite à droite, lors du salon de Tokyo. Aujourd’hui c’est la version finale (et en conduite à gauche) qui est révélée. Alors quid de la nouvelle Suzuki Swift ?

Petit coup d’œil dans le rétroviseur sur la Suzuki Swift III

La Suzuki Swift actuelle est aujourd’hui disponible avec deux moteurs. La version « classique » de 82 chevaux, assistés par un micro-hybridation 12 volts dite « SHVS » (Smart Hybrid Vehicle by Suzuki) et la version « Swift Sport » que l’on a tant aimée.

La Swift III de 82 chevaux est aujourd’hui disponible en 2 roues motrices avec une boîte manuelle ou CVT mais également en 4 roues motrices. C’est une proposition unique dans le secteur des citadines.

Pour l’instant seule la remplaçante de la version « calme » a été présentée.

Nouvelle Suzuki Swift, une évolution cosmétique discrète

En jetant un œil rapide sur les photos de la nouvelle Suzuki Swift, on peut se demander si Suzuki n’a pas opéré qu’un simple restylage sur son modèle phare. La silhouette reste la même, la forme des phares demeure très semblable, et la ceinture de caisse (à rebours de la tendance générale des autres constructeurs) se maintient à une hauteur relativement faible. Seul faux-pas stylistique à notre avis : les feux arrières à la fois massifs et de type « cristal » (donc à la mode du début des années 2000).

En regardant avec plus d’attention on remarque cependant qu’aucun élément de carrosserie ne semble être commun avec la génération précédente.

Au final, la citadine de chez Suzuki reste parmi les plus petites voitures du segment B. Quelle idée lumineuse de garder une taille raisonnable pour une citadine. Pour donner un ordre de grandeur, avec 3 mètres 86 de long, elle se situe quasiment à mi-chemin entre une Twingo et une Clio actuelles.

Mais, ce qui lui permettra de avant tout de rester un succès commercial reste, à mon sens, sa ligne. Celle-ci évoque toujours avec réussite celle des très appréciées premières Mini de l’ère BMW.

Une révolution mécanique inattendue

Depuis l’apparition de la 3ème génération de Swift, celle-ci ne carbure plus qu’à l’essence. Deux ans après son lancement en 2017 une rationalisation de la gamme avait été décidée par Suzuki. Le 3 cylindres turbo de 100 chevaux ne laissant plus le choix qu’entre deux motorisations 4 cylindres : 1,2 atmo de 82 chevaux et 1,4 turbo de 140 (puis 129) chevaux.

Pour sa nouvelle Suzuki Swift, le constructeur nippon semble garder cette politique de gamme de motorisation réduite : un seul moteur essence (micro-hybridé) a pour l’instant été annoncé. Donc pas de full-hybride, pas de version électrique et même pas (encore) de boîte automatique, ni de turbo. Les vieilles recettes ne sont-elles pas les meilleures ?

Si on espère qu’une version sport sera toujours proposée par Suzuki, celui présenté nous parait suffisant pour une citadine. C’est un tout nouveau 3 cylindres atmosphérique de 81 chevaux et 110 Nm de couple. Cela vous paraît peu ? Dans une Peugeot 208 disposant d’un moteur équivalent mais pesant 1 150 kg, oui. Là, alors qu’on estime qu’elle ne dépassera pas la tonne, non. Surtout que le renfort de l’hybridation légère devrait aider à bas-régime.

Suzuki n’a pas encore annoncé de version automatique, cependant on pari que cela sera très bientôt le cas et que les clients pourront opter pour une boîte de type CVT, système très apprécié au Japon. Les montagnards peuvent se rassurer, Suzuki oblige, la transmission intégrale All-Grip est toujours disponible.

Une intérieur revu et mis à jour

Les photos de l’intérieur de la nouvelle Suzuki Swift et le descriptif des caractéristiques d’infotainment communiqués sont rassurantes. La citadine dispose désormais d’un écran central tactile de 9″, mais garde des commandes tactiles de climatisation et, c’est assez rare pour le souligner, des compteurs à aiguilles.

Enfin, les aides à la conduite les plus répandues sont toutes présentes : système de centrage dans la voie, régulateur adaptatif, détecteur d’angles morts, système de reconnaissance des panneaux, etc… Certaines devraient malgré tout rester en options.

On attend donc désormais plus que les prix et surtout… la version Sport !

About The Author
MaitreMandA