Ce mini Volkswagen Combi T1 transformé en hot rod peut être à vous

by vityok17 février 2021
Vous cherchez un véhicule original et capable de vous procurer un plaisir de conduire indescriptible ? Ne bougez pas, j'ai ce qu'il faut pour vous.
La news

Les voitures américaines des années 1920 aux années 1950 n’ont pas le monopole de la transformation en hot rod. La Kustom Kulture n’épargne personne et c’est au tour de ce pauvre Volkswagen Combi T1 de 1964 n’en payer les frais.

Le petit véhicule est actuellement à vendre aux Etats-Unis, chez Gateway Classic Cars situé à Indianapolis et qui se veut « World’s Largest Classic and Exotic Car Sales Company ». Son prix de vente est de 46000$.

Hot rod sans V8

Contrairement à la plupart des hot rods plus traditionnels, notre Combi n’embarque pas de V8 américain sous le capot mais un moteur allemand un poil plus modeste. Un 2180cc gonflé tout de même à 300 chevaux et associé à une boite de vitesse manuelle à 4 rapports.

Ah oui, un truc vous a forcément sauté aux yeux : le Combi a été vachement raccourci et transformé en « pick-up simple cabine ». Pourquoi, me demanderez-vous ? Et pourquoi pas, hein ! Probablement parce que son proprio trouvait ça plus cool, ou en tout cas plus original. Quoiqu’il soit, la transformation a nécessité 6 longues années de travail et quand on regarde le truc de près, ça a l’air d’être du costaud.

Un énorme aileron de dragster est installé à l’arrière de notre bidule bolide ainsi qu’une wheelie bar. On a aucun mal à imaginer à quel point ça doit être instable et inconduisible, ce hot rod, lancé à pleine vitesse.

Intérieur

L’habitacle a été entièrement retapissé, y compris le plancher, dans les mêmes couleurs que la carrosserie : le blanc et le bleu. Les sièges ont l’air tout neufs et confortables mais ils intègrent bizarrement les haut-parleurs dans leur appuie-tête. On peut d’ores et déjà exclure une conduite agréable lors des grosses accélérations…

L’annonce du superbus est à retrouver sur le site de Gateway Classic Cars à Indianapolis.

About The Author
vityok
Tête de pétrole, ingénieur conso max et papa. Je suis le Romain Grosjean de Photoshop.