La nouvelle génération de Ford Mustang conservera le V8 et la boîte manuelle !Environ 2 minutes de lecture

by Le Patron21 septembre 2022

Désolé, je vous ai tout divulgâché dans mon titre. Ford vient donc de présenter la septième génération de son coupé mythique, la Mustang, et celle-ci n’est pas encore tout à fait prête à renier ses origines.

Evolution en douceur

Bien que la 6e et la 7e génération de la pony car partagent la même plateforme, cette nouvelle Mustang est bien nouvelle : il ne s’agit pas d’un simple restylage du modèle actuel. Le design extérieur évolue mais ne révolutionne pas l’ensemble. Cette Mustang ressemble toujours à une Mustang en plus moderne, avec notamment une calandre plus imposante et des lignes générales plus lisses. On notera également l’apparition d’une prise d’air sur le capot et d’un joli aileron fixe façon GT350.

C’est surtout à l’intérieur que le terme « nouvelle » prend tout son sens. Entre l’instrumentation numérique façon Virtual Cockpit « fusionné » avec le grand écran central dont les animations sont développées à l’aide de Unreal Engine 3D, on a vraiment l’impression d’être à bord d’une voiture électrique. Les nouveaux sièges baquets donnent une impression plus qualitative et quelque part plus élégante par rapport aux fauteuils de salon en cuir de la génération de Mustang actuelle. En revanche, le nouveau volant à méplat abandonne le design rond, si caractéristique du modèle, et c’est bien dommage.

Du muscle à l’ancienne !

Sous le capot de la nouvelle Ford Mustang, on retrouvera donc toujours le 5.0 l V8 « Coyote » qui développera des performances pas encore communiquées par la marque. Une version radicale appelée « Dark Horse » sera destinée pour le circuit et signera « le retour des Mustang dans le sport automobile, qui seront engagées, à l’échelle mondiale, dans une large variété de séries telle que GT3, GT4 et NASCAR ».

Même s’il n’est pas encore question d’une quelconque électrification de cette Mustang (il y a le Mach-E pour ça), Ford prévoit d’ores et déjà le retour du downsizing : le 2.3 l 4 cylindres EcoBoost. Le même moteur qui a été introduit au catalogue avec la génération actuelle du modèle mais qui n’a pas fait long feu en France. Pas de version V6 intermédiaire à déclarer, il faudra obligatoirement choisir entre 4 ou 8 cylindres. Tout comme il faudra choisir entre boîte auto à 10 rapports ou boîte méca à 6 rapports.

Tout comme les iPhone, qui évoluent peu esthetiquement mais dont la techno révolutionne tout à chaque nouvelle génération, cette nouvelle Mustang semble très familière mais promet une expérience utilisateur inédite. Vivement 2024 !

Toutes les photos de la nouvelle Ford Mustang

About The Author
Le Patron
Tête de pétrole, ingénieur conso max et papa.